Ma puissance créatrice

Mon âme crée quand je ferme les yeux
le petit chemin de pierre
qui me mène jusqu’au cahier
dans la lumière de l’été ;

ma robe blanche de plage
que retroussent
les cabrioles espiègles
de la vague ;

la terrasse entre
bleu et silence
où je marche
pieds nus à l’aube ;

le chaton sauvage
qui tète le lait de la nuit
sur la balançoire
des enfants ;

le pelage blond
de mon épagneul
jouant avec les franges
du fauteuil ;

les rosiers
que j’arrose au réveil
sur le seuil de ma maison
baignée de soleil ;

le bouquet de veines bleues
qui bat à fleur de peau
sur le poignet de mon mari
quand il s’endort ;

les gouttes du grand
bain de mer
accrochées
aux mèches claires ;

des tableaux du Douanier
le long de la rampe
qui se déhanche
jusqu’aux chambres ;

la senteur d’encre des livres
prêts pour le regard
et que je déposerai plus tard
chez le libraire de la ville ;

Marie, Maude et Arthur
qui chantent
un morceau d’Elvis Presley
sur leur guitare le soir ;

des voyages,
des mots à donner,
des yeux à ravir,
des coeurs à transporter ;

le tour du monde,
des sacs de riz
semé dans les paumes ouvertes,
tout près de Soi.

Le voilier de ma Vie
se gonfle d’allégresse.
Mon âme est, assurément,
une poétesse d’avenir.

Et je rêve que je vis
ce futur
jusqu’au Jour prochain
qui me trouvera

avec des éclats
de rire
au bord
de mes cils.

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s