Le silence

Le silence

qui suit

le chant

de l’oiseau

tremble

lorsqu’il

s’accroche

à la feuille

la plus proche

de l’ultime note

Le silence

qui suit

le feu

chant

de l’oiseau

luit

 telle une goutte

supplémentaire

dans la haute

lumière

 

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s