De l’évolution spirituelle

Mon psy m’a dit :

 « Lorsque tu évolues spirituellement, tu te fais fatalement des ennemis. Pourquoi ? Parce que les gens, pour leur confort, préféreraient que tu restes dans ton état antérieur afin de pouvoir rester, eux, comme ils sont. Parce qu’ils ne supportent pas de te voir monter et les laisser à un autre degré. Parce qu’ils ne supportent pas de devoir faire cet effort incommensurable de monter pour pouvoir te rejoindre.

Parmi tes ennemis, il y a les gens qui ne t’aiment pas et qui te le montrent. Avec eux, pas de problème. Tu sais à qui, à quoi t’en tenir.

Et puis, il y a les gens qui font semblant de t’aimer alors qu’ils ne t’aiment pas du tout. Ce sont les plus dangereux. Il ne faut surtout pas tomber dans leur piège. Mais tu tombes fatalement dans leur piège puisqu’ils font semblant de t’aimer alors qu’ils ne t’aiment pas du tout. Et quand tu prends conscience des premiers signes, c’est, hélas, trop tard. Tu es blessée et la plaie mettra tout le temps nécessaire à se refermer.

Cette cicatrice a néanmoins valeur de témoignage. Elle t’enseigne comment maintenir allumée la petite lampe d’or de ton intuition qui t’a pourtant éclairée mais que tu n’as pas su ou voulu voir à temps.

Tu vas me dire :

– Si j’attire des gens négatifs, obscurs, c’est que forcément je suis négative et obscure, moi aussi.

Et je te répondrai :

– Pas du tout ! N’ajoute pas de la négativité à ton expérience purement humaine ! Souviens-toi de la lampe des soirs d’été. Comme sa tiède clarté dorée attire les insectes noirs, les papillons de nuit qui effectuent leur ronde sinistre dans sa lumière. Tu as beau les chasser de la main, ils reviennent. Ceci est dû à la douceur timide, trop fragile de la lueur de la lampe.

Mais si tu renforces la clarté de cette lampe, si tu en avives la couleur, la chaleur, les insectes noirs et les papillons de nuit ne viendront plus car non seulement ils seront éblouis par le rayonnement de cette lampe qui irradiera de toutes parts, mais aussi ils se brûleront les ailes.

Raffermis la lampe de ton âme.

Fais-en un soleil dans la nuit et plus aucun insecte ne volera devant tes yeux pour entraver ta progression parmi les étoiles. »

Je l’aime bien, mon psy.

Il en sait des choses,

qui sont pour moi aussi précieuses

que des roses en plein hiver.

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s