Le fil de la voix

Il est dit

à l’enfant

que s’il approche

son oreille

de la terre,

 

il entend

couler

le chant

d’une rivière

secrète

 

qui remet

ses peines

à l’océan.

Et toi,

si tu approches

 

Ton Oreille

du coeur

du monde,

entends-tu

couler

 

ma frêle

voix

qui, en suivant

le fil

de sa prière

 

dans le silence

de la nuit

profonde,

se rapproche

sans cesse

 

avec  une confiance

certaine

de l’embouchure

si lointaine

de Ton Chant ?

 

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s