Le secret de la pluie

La pluie a le talent de révéler les secrets du jardin.

Après l’averse, les parfums qui dormaient sous les feuilles, au chevet des racines, à fleur de terre, entre les brins d’herbe se répandent comme une infusion dans l’air.

Et tu reconnais les odeurs de l’humus, du fenouil, du thym mêlées à la senteur des pivoines fraîches.

Les gouttes qui tremblent encore aux branches accrochent au bord de tes cils des étincelles  insoupçonnées que tu ne vois point par une matinée ensoleillée d’été.

Voici une lueur bleue, un feu mauve, une touche d’or rose qui battent au coeur transparent de chaque goutte vivante.

Et ta promenade elle-même se fait musique.

N’entends-tu pas comme les flaques allument leurs cymbales sous tes pas ?

Que de variations de notes, n’est-ce pas ?

A moins que la pluie n’ait qu’un seul don,

te révéler

un secret d’enfant jusque là inconnu de Toi :

la clarté de ton regard

qui montre enfin à ton prochain

le jardin

comme au tout premier matin…

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s