Le Grand Voyage

C’est un grand voyage
qui ne nécessite aucun bagage,
pour lequel tu n’emportes
que l’Essentiel :
Qui tu es,
et si possible, quelques souvenirs
qui te rendront légère,
comme l’herbe haute
du jardin où tu préférais aller,
la confiture de reines-claudes
des après-midi d’été,
l’invitation de ta meilleure amie Linda
qui aimait tant jouer avec toi.
Le plus lourd
– les trahisons, les mensonges,
les brouilles et les traumatismes -,
tu dois le laisser
de là où tu pars
pour que ta destination
te soit assurée.
Personne ne sait
combien de temps
dure Le Grand Voyage.
On dit qu’il est Instantané,
c’est-à-dire qu’il possède
la vitesse
d’une pensée de Paix
mesurée à celle
de l’agile lumière.

Quand tu arrives,
tu choisis
la chambre
que tu préfères,
celle qui correspond
à ton rêve,
avec la couleur
qui t’inspire.
A ton entrée,
le silence
est si
Présent
que tu entends
bruire
la vague douce
de ton souffle
sur la rive
de tes lèvres.
Tu sais alors
que cet endroit
t’est parfaitement
destiné.
Tu te déshabilles
et prends une douche
pour oublier les pleurs
de ceux que tu as quittés.
Puis tu revêts
une robe de dentelle
fine.

Tu es prête
à aller
maintenant,
pieds nus
et cheveux déliés,
sur la terrasse
d’où tu vois
palpiter
dans des voiles
ouverts
le bleu
de la baie.
Et tu songes
que, finalement,
tu n’es pas si loin.
Tu es juste
au bord
du monde.

Géraldine Andrée

2 commentaires sur « Le Grand Voyage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s