La cicatrice

Elle se fait
la cicatrice
au fil des jours

D’aurore en aurore
de rosée en rosée
tout au long

de la lumière
que le temps
étire

elle se tisse
la cicatrice
Il y aura

bientôt
un pont
entre

les deux
rives
En attendant

tu peux
vivre
changer

l’eau
des fleurs
dans le vase

avancer
dans ton livre
et quand

la rose
mauve
du crépuscule

sera éclose
sur le col
de la colline

préparer
la robe
de demain

Un matin
les bords
seront réunis

Tu pourras
rire
et courir

laisser
tes cheveux
libres

et plus large
la dentelle
de l’échancrure

Sur la page
de ta peau
il restera

bien sûr
une trace
cette preuve

que tu as vécu
pour guérir
et que tu as guéri

d’avoir vécu
une toute
petite

cicatrice
qui se fait
déjà

parce que
vois-tu
c’est écrit

Géraldine Andrée

Le poème est une femme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s