Le laurier-rose

Tu as planté ce laurier-rose il y a trois printemps.

Cela fait si longtemps…

Le laurier-rose fleurit toujours.

Les pluies vives d’ici l’arrosent.

Toi, tu es partie au pays de l’éternel printemps.

Les pétales parsèment la terrasse, puis s’envolent selon la volonté du vent et reviennent, fidèles au bout des tiges.

De loin, on dirait des feux allumés pour la Saint-Jean en plein jour.

Il est vraiment beau, ton laurier-rose.

Il me semble qu’il me regarde de toutes ses fleurs écloses.

A le voir ainsi, je me surprends à croire que tu es revenue en Lui.

Bien sûr, je ne raconte cette histoire à personne.

On me dirait que je suis stupide ou que je déraisonne…

Mais quand je vois les yeux ouverts du laurier-rose,

je me dis que toute chose est possible,

y compris cette volonté qui te demande de revivre

sur ta terrasse

en ce laurier-rose

que, de toutes tes forces réunies

dans la corolle de ton âme,

tu as fait exister

alors que ta santé te quittait…

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s