Les mouvements du ciel

Tu es là,

devant moi.

Je vois

le fin lacis bleu

de tes veines

affleurant

la peau diaphane

de tes poignets,

l’éclat d’or

de ton alliance

qu’il y a cinquante

années

ton feu mari

a glissé

à ton annulaire,

les mèches

de tes cheveux

à peine

lavés

qui brillent

dans la lumière

du jeune

après-midi,

le col

roulé

de ton pull

blanc,

ton pantalon

de velours

côtelé.

 

Tu es là.

Ta poitrine

se lève

et s’abaisse

doucement

pendant

que j’entends

battre

le coeur

du temps

au centre

de l’horloge

ancienne.

 

Tu es là

et pourtant,

ton regard

me semble

en allé

bien loin.

Il manifeste

le détachement

des rêveurs

qui oublient

les présences,

les voix,

les appels

de leur entourage

 

pour contempler

les ineffables

mouvements

du ciel.

Que vois-tu passer

ainsi ?

Un avion

laissant

sa trace blanche ?

L’éclair

sonore

d’un oiseau

qui ressemble

à ceux

que tu recueillais

dans ta paume

durant ton enfance,

aujourd’hui

éternellement

guéri ?

Suis-tu

la courbe

d’un nuage

qu’une main

invisible

dessine

sur cette

page

sans limite ?

 

Peut-être

que tout cela,

oui,

tu le vois

depuis ta fenêtre

secrète

au bord

de laquelle

il m’est impossible

de m’asseoir

avec toi.

Mais tu ignores

comment nommer

l’avion,

l’oiseau,

le nuage

qui, dans ton songe,

te font

signe.

Tu n’as plus

aux lèvres

qu’un seul

mot

qui désigne

les multiples

paysages

du réel

et ses couleurs

complexes :

« Machine ».

 

Et une vaste nue

recouvre

le ciel

que tu fixes

avec l’indifférence

des statues.

Tu es là

devant moi

mais je t’ai

perdue.

 

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s