Rituel du solstice d’hiver

Voici mon petit rituel de chaque solstice d’hiver :

Je remets dans la nuit blanche de la page mes attentes, mes déceptions, mes amertumes, mes colères, mes tristesses, mes chagrins.

Je plie la page en huit et je l’enfouis dans la nuit blanche de la neige.

Puis, au rythme de mes pas, je prononce les mots « vert », « mousse », « résine », « bourgeon », « pollen », « fruit », « jardin ».

Aux aubes glacées, j’oppose la flamme du poêle.

Aux épines du givre, j’oppose les perles de mon collier préféré.

A la bise, j’oppose l’ondoiement de la brise dans sa dentelle de lumière.

A j’achèvement, j’oppose les ailes neuves d’un projet.

Au point ultime, j’oppose des virgules dans le ciel d’une vaste feuille.

Au renoncement, j’oppose ma fenêtre ouverte à l’aurore pour tous les élans.

Et je sais qu’on y sera bientôt : à l’heure des étoiles au-dessus de la mer, du bercement des voiles, des robes courtes qui entraînent le rire dans leur tournoiement, des terrasses bleues où l’on se sent l’allié de l’azur.

En ce solstice d’hiver, que notre rêve précède nos yeux pour qu’on puisse le suivre, telle une sylphide.

Bonne année à toutes et tous !

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s