Aube

Ma tasse
lavée
luit

Ma tasse
retournée
s’égoutte

Et je songe
à cette heure
à la rosée

déposée
sur toute
chose

le coeur
mi-éclos
des fleurs

le banc
de bois
vert

les torsades
argentées
des fils

de la tonnelle
entrelacés
aux branchages

dorés
de la treille
l’anse

recourbée
de l’arrosoir
près de la remise

et le sillage
des tuiles
d’ardoise

A ma fenêtre
le jardin
semble

tout entier
flotter
dans un bol

de lait
bleu
Aube

Ma tasse
lavée
luit

devant
chaque cil
de mes yeux

Géraldine Andrée

Tous droits réservés@2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s