Le cahier du Kif : Semaine 13 ; de Rien, il me reste Tout

Lorsque j’ai rompu mes fiançailles car je pressentais que mon futur mari serait violent, j’ai pensé qu’il ne me restait rien de ma Vie.

Puis, jour après jour, réveil après réveil,

j’ai pris conscience du vert de l’herbe avivée après la pluie, du pinson qui picorait sur le chemin, des bourgeons qui éclateraient en temps voulu, des tuiles rouges des dépendances, du titre de ce roman qui m’attendait sur ma table de chevet, de l’air sur mon front, de mes ongles bien roses sous la lampe, du lacis bleu de mes veines, de mon regard prêt à voir apparaître la forme d’un nuage puis un rayon de soleil.

Comme celui-ci après l’orage, j’étais plus neuve, plus pure, nettoyée par la tempête qui avait déferlé.

Quand je me montrais à la fenêtre des gens et des choses, je pensais qu’on lisait mon histoire sur mon visage ; que, dès les premières minutes de la rencontre, on savait l’échec de ma vie sentimentale.

En réalité, lorsque je me regardais dans le miroir, j’étais complète. Mes traits étaient harmonieux, mes lèvres carmin, mes yeux profonds. J’avais des pieds pour courir jusqu’à la prochaine vague des vacances, des hanches pour danser, des bras pour jouer à retenir le vent comme jadis quand j’étais enfant, des cheveux pour accrocher la lumière de chaque instant.

Je pouvais enfouir mon nez et ma bouche dans les parfums de la terre. Je pouvais fermer les paupières pour y laisser perler chaque fragment de ciel au bord de mes cils.

Je l’ignorais encore mais une page se tournait pour en mettre une autre d’éternelle actualité :

la page de la Foi mise en Poésie.

 

Quand vous n’avez plus rien, il vous reste Tout à vivre.

 

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s