Le cahier du Kif : Semaine 14 ; le rêve de mon herbier d’instants

Pour réaliser mon herbier d’instants

en cette année deux mille dix-huit,

j’ai acheté un grand cahier blanc.

 

Sur chacune de ses pages,

j’accrocherai – je me le promets –

une clochette de muguet,

un pépin de framboise,

une brindille bien dorée,

une tache de fruit écrasé,

une feuille des chemins neufs,

une algue bleutée,

un mica scintillant,

une des mèches de Catherine, auburn comme un filament de lune,

quelques grains de sable d’Espagne,

un caillou de la terrasse qui s’embrase dans la nuit telle une pépite d’étoile,

une pincée de ma terre natale,

un éclat de sel dont le vent parsème mes cils,

une poignée d’herbe foulée par les pas de Sacha.

 

Et pour la musique, dis, pour la musique ?

Je dessinerai des notes à l’encre de Chine, des clés de fa, des clés de sol et des points de silence avant que la mélodie ne recommence…

 

Et pour les chants des oiseaux ?

Une goutte de rosée, tout juste tombée.

 

Et pour la pluie, et pour la neige ? Y as-tu songé ?

J’inventerai des billes au centre desquelles une pointe très fine allumera une couleur cristalline.

 

Et pour le parfum de la brise en allée loin ?

Un pétale qui a franchi la grille du jardin.

 

Et pour la douceur des repas partagés ?

Une seule mie de pain.

 

Et pour ce qui ne se dit pas mais se vit ?

Un poème de Ryôkan.

 

Et pour ton souffle, simplement ton souffle ?

Une page sur laquelle je tracerai librement mes lignes,

tant que durera ma course dans le temps.

 

Voilà mon herbier d’instants

pour l’an deux mille dix-huit.

Peut-être d’autres en feront-ils autant…

 

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s