Le chemin de Poésie

J’emprunte
souvent
le chemin de Poésie
pour le plaisir
de me perdre un peu,
de m’écarter
d’une destination
trop connue.

L’essentiel n’est pas
d’y laisser
les empreintes
de mes pas
mais de faire
des rencontres
qui me mettent
en joie.

Je croise,
par exemple,
en passant
le chant
d’une source,
des touffes
de thym,
les traces

d’un animal
sauvage
qui se cache
pour me regarder
rêver,
les lueurs
des notes
du vent,

une ombre
qu’étoile
encore
la rosée
de la nuit,
des insectes
au bourdonnement
d’or.

Je cours
puis
je ralentis
selon
les battements
de coeur
du temps

mais
je ris tant
que ma poitrine
s’élargit
et accueille
le souffle
de toutes les feuilles
réunies

en un seul instant.

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s