Les souvenirs du corps

Il paraît que les souvenirs du corps retournent à la nuit de la terre
le souffle du vent dans les cheveux
les paillettes de soleil sur les yeux
le passage de l’eau entre les doigts
les grains de sable mouillé étoilant les paumes
le galop du rire dans la gorge
le sang vermeil des fruits sur les lèvres
le parfum trouvé dans l’échancrure
la guirlande de notes d’une symphonie qui vibre des reins aux tempes
Il paraît que les souvenirs du corps n’ont qu’une seule destinée l’Oubli
si personne ne s’en fait le porte-parole
Et si
ces souvenirs ressentis éprouvés aimés
par l’Être tout entier
étaient l’ultime élan
pour son Envol ?

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s