Tous ces livres de développement personnel

Tous ces livres de développement personnel dont les rayons regorgent…

Il y en a pour tous les goûts, tous les rêves, tous les désirs, toutes les quêtes…

Avec cela, tu n’as pas le droit de ne pas avancer…

Tous ces livres de développement personnel, j’aime passer beaucoup de temps à les feuilleter.

De l’astrologie à l’onirologie en passant par la numérologie, le Miracle Morning, la thérapie par le Reiki, la pensée positive, le bon usage de la loi d’attraction…

Que de connaissances à ma disposition !

Grâce à ces livres, j’ai pu surmonter des épreuves, continuer à vivre.

Gratitude à Louise Hay qui m’a appris à affirmer qui je suis, à Dominique Loreau qui m’a enseigné la légèreté…

Et tant d’autres : Docteur Wayne Dyer, Joseph Murphy…

Avec tous ces livres de développement personnel, je peux me soustraire au temps terrestre, échapper à la ronde monotone des jours et des nuits, prendre conscience que mon rêve est vérité, que tout est possible.

Bien sûr, beaucoup de sujets me semblent disparates. Mais je me raisonne. Je me dis :

– Mmm ! Tous les chemins mènent à Rome !

Aujourd’hui, je me promets de choisir Le Livre qui me fera avancer, celui qui m’indiquera les balises, me montrera la bonne direction, pourquoi pas…

Je demande à Mes Anges :

-Chers Anges ! Pouvez-vous me montrer, s’il vous plaît, mon Livre de Vérité !

Alors, je cherche. 

Et plus je cherche, moins je trouve.

Plus je cherche, plus je m’égare.

Entre toutes ces manières de Vivre Positif, je suis toute désorientée.

Ce n’est pas encore aujourd’hui que je vais avancer plus loin !

Mais avancer vers quoi ? Vers quelle destination ? Quelle destinée ?

Ne suis-je pas bien là où je suis, là où j’en suis ?

Ce que je suis, n’est-ce pas déjà suffisant ?

Je reviendrai demain.

Peut-être aurai-je l’esprit plus clair sur ce que je veux lire, étudier.

Je sors du magasin, déçue, les mains vides, le porte-monnaie encore bien rempli.

Je rentre chez moi. J’allume une bougie.

Et je regarde le mouvement de la flamme, la métamorphose de ses couleurs au rythme de son tremblement. Je vois son or traversé de reflets. L’ombre tout autour de moi s’éclaire.

La flamme s’incline dans la nuit vers le côté où elle a envie.

C’est inexplicable. Mon souffle y est pour quelque chose mais pas seulement.

Il y a une cause mystérieuse au frémissement de la flamme.

Je tends mes mains vers sa lumière.

Je lis alors ma propre page intérieure.

En me contentant de mon regard posé sur cette lueur,

je découvre l’essentiel :

Qu’importe ce que je sais ou ne sais pas, qu’importe où j’en suis sur mon chemin si c’est bien mon chemin. 

Mon destin est celui-là :

je viens de la même étincelle

que celle

de la flamme qui bat.

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s