J’ai pris ta montre dans mes mains

J’ai pris ta montre dans mes mains
Ta belle montre d’or dont la petite aiguille s’est arrêtée sur dix heures
Cette montre que tu n’as pas eu le temps de remonter car ton coeur a cessé de battre avant l’aube
J’ai pris ta montre dans mes mains

Je la contemple chaque matin
Je te revois tourner le minuscule bouton en haut du cadran pour qu’elle marque la journée depuis ton lever
Tu étais soucieux du fonctionnement de toutes les horloges de la maison et de la montre à ton poignet

Tu aimais passer ton temps à le compter
Chaque jour je me demande désormais
Vais-je remonter ta montre ?
Sans toi le monde continue de tourner
et les jours de passer

Un matin je prends mon courage à deux mains
Je tourne le minuscule bouton dans le sens où va le temps
Je désigne l’heure la minute
et s’ensuit la juste seconde
dont j’approche le cliquetis de mon oreille

Ta montre alors que tu es feu
a un éclat de soleil
et pendant que tu es couché
dans une nuit sans aube
l’aiguille trotte menu

La journée commence à peine
pour mon coeur en peine
Mais il me semble ce matin
que je tiens ton coeur
dans mes mains

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s