Tu as dit avant de partir

Tu as dit avant de partir :
« Je mets des chaussettes neuves »
puis tu t’es chaussé.

Tu ignorais alors
que pour le voyage que tu ferais,
tu n’avais nul besoin de marcher.

Je ne sais pas
comment tu t’en es allé.
Est-ce ton souffle qui,

en sortant de toi-même,
avec l’ultime force
du courage

t’a emporté ?
Ou est-ce le souffle
d’une mer

dont le nom
n’existe pas encore
sur une quelconque

carte du monde
qui t’a emmené ?
Je crois

que ce sont les deux
réponses
qui conviennent.

Ton souffle
s’est élargi
comme la mer

qui rassemble
tous les bleus
et t’a guidé

dans ton élan
loin de la terre.
Tu as dit avant de partir :

« Je mets des chaussettes neuves »
puis tu t’es chaussé.
Mais pour tes pas

devenus lumière,
un chemin dans l’air
était déjà tracé.

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s