Le seul lieu possible

Il n’y a qu’un seul lieu possible où le jardin de jadis peut chanter et fleurir

ma mémoire

qui le fait renaître
sur chacune des feuilles de mon cahier
sur lesquelles s’ouvre ma fenêtre

ma mémoire jardin devenue
pour l’âme du jardin disparu

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s