Voyage parmi les senteurs

L’envie m’a prise hier, entre deux courses, d’aller respirer des senteurs d’Orient chez Adopt.

Je me suis enivrée de vanille, de rose, de fleur d’oranger.

Lorsque j’ai approché mon visage du parfum venant d’Egypte, j’ai eu envie de pleurer.

C’est comme si je retrouvais un très ancien pays, un temps où je suis immortelle.

En rêve, à l’aube, est passée devant la fenêtre de mon appartement à T. une jeune fille portant un turban mauve.

Je reconnaissais mon regard dans le sien qui se posa sur moi juste un instant.

Ses hanches ondulaient dans une démarche féline. Et je voyais le chemin qui se traçait sous ses pas.

Ce chemin était le mien !

Dans cette vie d’aujourd’hui, je suis reliée à une première vie, qui m’a rendue heureuse.

Une vie faite d’étoiles, de matins clairs, du ruissellement des fontaines entre deux montagnes de sable.

Une vie où je vois luire encore l’éclat des cristaux au coeur de mes paumes.

Une vie bercée par le vent du temps qui me ramène ici.

D’un corps à l’autre, on demeure. L’univers nous présente à chaque instant des miroirs.

On reste celle ou celui qui fut et qui se rappelle à nous un jour pour être reconnu(e).

Alors, je fus, oui, cette jeune fille égyptienne.

Et je continue à l’être dans toutes les époques que je franchis.


Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s