L’hôte

Le jardin m’accueille
avec toute
son herbe tendre,
ses senteurs
de rose,
de chèvrefeuille
et de menthe,
ses bancs
sous les branches
qui bercent
des silences,
ses ombres
bleues
qui viennent
à ma rencontre
comme si j’avais été
annoncée,
et lorsque je veux
en sa paix
m’étendre,
je deviens
l’hôte
de mon souffle
au seuil
de mes lèvres
qu’il parsème
de quelques
fleurs…

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s