La nuit sur le bonheur

Tu me demandes
comment la nuit
tombe
sur le bonheur

Je suis tentée
de te répondre
qu’elle cache
au regard

les feux des fleurs
qui ont ajouté
leurs couleurs
au jour

qu’elle enveloppe
comme une cape
les épaules blanches
d’Annie

Mais je crois
que l’on reconnaît
l’évidence
de la nuit

à l’éclat
d’un peu d’eau
qui tremble
au fond

de la carafe
et que l’on confond
avec une étoile
qui attend

que l’on y approche
ses lèvres
avant que chacun
ne s’éloigne

dans son rêve

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s