Tu reviens

Tu reviens
mais tu ne veux ni pain ni vin
Tes mains ont la force
de passer à travers les choses
et d’y laisser le souvenir
de leur trace fugace
de lumière
comme un avion
dans le ciel clair
Tu me dis en souriant
que tu as remonté le temps
pour un sourire
dont je ne sais
si c’est le tien ou le mien
Qu’importe
Un simple sourire
Seule chose qui se partage
sans être divisée

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s