Ton souvenir

Ton souvenir
est comme cette veste
que tu as laissée sur la chaise
avant de partir là où je ne vais pas encore

et que je revois
à chacun de mes retours
Je la déplie alors
la défroisse

la déploie
et y retrouve
tes bras
qui s’ouvrent

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s