Le jardin se prépare

Le jardin se prépare
à l’écart de tout regard.
Il mêle pour les iris
de la fontaine
le mauve, le vert et le bleu.
Il affine la lumière
de ses sentiers.
Il place une aile
sur la courbe
d’une herbe.
Il prolonge
la danse
d’une branche
par quelques points
d’or
et il offre
à chacune
de ses feuilles
une ombre
brune.
Le jardin se fait beau
pour se reconnaître
dans son tableau
avant, peut-être,
de faire éclore
nos yeux…

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s