Le poème retrouvé

Quand j’oublie
le titre
d’un poème
je prie
Saint Antoine
de Padoue
et voici
que je le retrouve
tout brillant
dans ma mémoire

comme la gourmette
de mon baptême
que je croyais perdue
un soir
et qui m’a appelée
par l’éclat
de mon prénom
lorsque je me suis mise
à genoux
sur l’herbe noire

Géraldine Andrée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s